Policy and Research Analyst /Analyste des politiques et de la recherche - BIPOC Jobs

Policy and Research Analyst /Analyste des politiques et de la recherche

Mental Health Commission of Canada

Job Expired

Job Overview

  • Salary/Rate $68,157 - $73,770
  • Experience Level Other

Reports To: Manager, Prevention and Promotion Initiatives

Position Type:   Permanent, Full Time

Position Location: Ottawa, Ontario

Application Deadline:    June 29, 2022, Interviews may be held prior to application deadline. Starting

Salary Range: $68,157 – $73,770

  LAND ACKNOWLEDGEMENT The Head Office of the Mental Health Commission of Canada is located on the unceded, traditional Territory of the Algonquin Anishinaabe Nation, in what is now called Ottawa, Ontario.  We acknowledge that for thousands of years, the Algonquin People protected these lands, the Ottawa River Watershed, and its tributaries. As a national organization, we also acknowledge that we work on the traditional lands of many different nations. Today, a path to truth and reconciliation begins with recognizing both the stewardship and the sacrifices of the original peoples.  We are committed to recognizing the errors of the past, acknowledging the challenges of the present, and contributing to a new and equitable relationship with the First Peoples.  

ORGANIZATIONAL BACKGROUND The Mental Health Commission of Canada (MHCC) is a non-profit organization created to focus national attention on mental health issues and to work to improve the health and social outcomes of people living with mental illness. The Commission is seen as a leader nationally and internationally in several areas. Building upon the work done to date, the core mandate, and the unique position of the Commission, and guided by Changing Directions Changing Lives: The Mental Health Strategy for Canada, the Commission will focus in the areas of substance use and mental health, suicide prevention, population-based initiatives, and engagement. These priority areas will enable the Commission to be successful in meeting its mandate, staying focused, and having a measurable impact for people living with mental illness and their families and caregivers. Vaccination remains the most effective tool to reduce the risk of COVID-19. MHCC is committed to ensuring the health and safety of our employees in the workplace, and therefore MHCC requires proof of vaccination for all our employees unless a valid accommodation under legislation exists.  

POSITION OVERVIEW

This position is based in Ottawa, Ontario although the temporary ability to work from home may be an option.

Reporting to the Manager, Prevention and Promotion Initiatives, the Policy and Research Analyst, Prevention and Promotion Initiatives will provide coordination, management, and research analysis primarily to the prevention and promotion area and will also work in collaboration with other MHCC departments. The Prevention and Promotion department supports various projects and activities related to suicide prevention and life promotion. The MHCC is seeking a highly motivated individual to assist with internal and external policy and research initiatives on a range of topics related to mental health and mental illness in a variety of contexts, including suicide prevention and life promotion. The Policy and Research Analyst will conduct background research and write policy briefs, reports, and presentations for MHCC leadership and external audiences. By researching and analyzing published evidence, stakeholder perspectives, and policy trends across the federal-provincial-territorial and international landscapes, the Policy and Research Analyst will be responsible for synthesizing current policy and data trends in suicide prevention, mental health, and related fields. The Policy and Research Analyst will work with other teams within the MHCC and many external stakeholders in order to facilitate a cohesive familiarity with stakeholder perspectives and government mental health policies and programs, as well as to support the development and production of policy-related materials and knowledge exchange tools.  

DUTIES AND RESPONSIBILITES

  • Scan, analyze, and keep up to date on emerging best practices and policies, both nationally and internationally, in the area of suicide prevention and life promotion.
  • Undertake research on policy or topic areas, particularly in suicide prevention and life promotion.
  • Facilitate meetings and working groups that support in the gathering and synthesis of policy-related activities across Canada (as needed).
  • Lead and/or contribute to the development of briefs, papers, reports, presentations, and develop knowledge exchange products for the MHCC’s core suicide prevention and life promotion policy work, in consultation with the Prevention and Promotion team and other teams across MHCC.
  • Assist in the dissemination of information primarily in support of suicide prevention issues.
  • Assist with development of performance measurement indicators and assist with evaluation.
  • Manage assigned research projects in the areas of suicide prevention and life promotion.
  • Engage with external stakeholders to build relationships, foster partnerships, assist with project deliverables, understand diverse perspectives, and identify important policy-related materials, such as reports, data, and academic studies.
  • Develop conceptual frameworks and consensus tools to aid decision making.
  • Present to a variety of stakeholders on policy, program and knowledge exchange work of the MHCC.
  • Other duties as required.

  SKILLS AND EXPERIENCE

  • Content knowledge in mental health and addictions policy, programs, and/or practice.
  • Excellent quantitative and qualitative research synthesis and analytic skills.
  • Strong foundational, working knowledge and experience in program evaluation.
  • Ability to understand statistics and interpret results and evaluate the quality of research and formulate recommendations.
  • Ability to plan, manage, and deliver complex projects.
  • Strong ability to synthesize large amounts of information into informative summaries.
  • Strong writing skills.
  • Strong organizational, project management, and interpersonal skills.
  • Excellent planning and time management skills, with ability to multi‐task, produce and coordinate projects with tight deadlines.
  • Highly motivated by teamwork.
  • Demonstrated ability to learn new information quickly and ability and aptitude to stay current by upgrading skills.
  • Demonstrated experience in managing competing priorities in a complex environment.
  • Ability to work in a high-pressure environment with aggressive timelines.
  • Ability to interact professionally with internal and external contacts.
  • Ability to identify risk and propose risk mitigation strategies.
  • Personal integrity, sound judgment and an honest and ethical approach.

  QUALIFICATIONS

  • Bachelor’s Degree in the Social Sciences, Health or a combination of similar experience in addition to an undergraduate degree
  • Minimum of two years’ experience in mental health program or policy, health promotion, epidemiology, statistics, health or social policy, and/or research is a significant asset.
  • Experience working with a variety of stakeholders to foster collaborative relationships and achieve shared goals.
  • Experience with presentation, group facilitation and teamwork/development, and a history of effective working relationships at multiple levels.
  • English Imperative and fluency in French (oral and written) is a strong asset

  COMPETENCIES

Values and Ethics

Respectful of Diversity

Continuous Learning

Results Management

Teamwork and Cooperation

Oral/Written Communication

Health, Safety and Wellness (Physical and Psychological)  

PHYSICAL/COGNITIVE DEMANDS

  • Moderate periods of time spent in meeting type settings
  • Extended visual requirements (5-7 plus hours) due to computer related work
  • Extended periods of time spent in sitting position (computer work, meetings etc. 5 plus hours)
  • High requirement for multi-tasking and effectively dividing attention to numerous duties and responsibilities
  • High degree of concentration required
  • Highly attentive to details
  • Low level exposure to extended travel requirements (up to 5% and greater at times) and extension of workday beyond 7.5 hours
  • High analytical and interpretive requirements
  • Must be comfortable working in open space and/or virtual environments
  • Must be able to work effectively from home temporarily or as needed; including the availability of reliable internet and working environment (desk, chair etc.); please note that the Commission does not reimburse for internet, utilities or other home office type expenses including desks, chairs etc.

  PSYCHOLOGICAL DEMANDS

  • Continuously deadline driven requirements
  • Moderate level exposure to stress resulting from complex interactions, stakeholder relations, and output requirements.
  • Moderate level requirement to maintain concentration for extended periods of time in order to maximize stakeholder engagement, perform situational strategic analysis and interpretation of data and minimize errors.
  • Capacity to effectively organize and prioritize own work.
  • Moderate to high degree of emotional intelligence required in order to develop and maintain good relationships, communicate clearly, influence and inspire others, work well in a team, and manage conflict.
  • Responsive to possible rapid changes in priorities.
  • Adaptable to change (organizational and environmental)
  • Performance goals and objectives are established yearly and regularly reviewed.

 

As a pan-Canadian organization committed to Reconciliation we encourage applications from individuals who identify as Indigenous (First Nations, Inuit, and Métis).   The Mental Health Commission of Canada is committed to diversity in the workplace and workplace well-being. As such, applications from individuals from diverse backgrounds such as First Nations, Inuit, and Métis, members of a visible minority group and those with lived experience of mental health problems or illnesses are welcomed and encouraged.   The Mental Health Commission of Canada welcomes and encourages applications from people with disabilities. Accommodations are available on request for candidates taking part in all aspects of the selection process.  

Accessible formats and communication support for applicants are available upon request by contacting Human Resources at [email protected].   While working remotely, the Commission will not be responsible to reimburse any internet charges, or other home office expenses, including utilities or other furniture/equipment, in order to be able to work from home.

Please apply for this position on our website at: https://mentalhealthcommission.ca/what-we-do/careers/  

While we appreciate all applications, only those selected for interviews will be contacted. ____________________________________________________________________________

Supérieur hiérarchique :  

Gestionnaire, Initiatives de prévention et de promotion

Type de poste : Poste permanent à temps plein

Emplacement : Ottawa (Ontario)

Date limite : 29 juin 2022 — Des entrevues pourraient avoir lieu avant la date limite de présentation des candidatures.

Fourchette de salaire de départ :

$68,157 – $73,770    

RECONNAISSANCE DU TERRITOIRE

Le siège social de la Commission de la santé mentale du Canada est situé sur le territoire traditionnel non cédé de la Nation algonquine anishinaabe, dans ce que nous appelons aujourd’hui Ottawa, en Ontario. Nous reconnaissons que, depuis des millénaires, les Algonquins ont protégé ces terres, le bassin versant de la rivière des Outaouais et ses affluents. En tant qu’organisation nationale, nous reconnaissons également que nous exerçons nos activités sur des territoires traditionnels de nombreuses Nations différentes. Aujourd’hui, le chemin de la vérité et de la réconciliation commence par la reconnaissance du rôle de gardien joué par les peuples autochtones et des sacrifices dont ils ont fait preuve. Nous nous engageons à reconnaître les erreurs du passé, à relever les défis du présent et à contribuer à une relation nouvelle et équitable avec les peuples autochtones.  

APERÇU DE L’ORGANISATION

La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) est une organisation à but non lucratif créée en vue de sensibiliser la population canadienne aux questions de santé mentale et d’améliorer la santé et les perspectives sociales des personnes aux prises avec une maladie mentale. La CSMC est reconnue comme chef de file dans plusieurs domaines, tant à l’échelle nationale qu’internationale. Misant sur le travail accompli à ce jour, son mandat fondamental et sa position unique, et s’inspirant de Changer les orientations, changer des vies : Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, la CSMC concentrera ses efforts sur l’usage de substances et la santé mentale, la prévention du suicide, les initiatives axées sur les populations, et la mobilisation. Cet établissement des priorités permettra à la CSMC de réaliser son mandat, de garder le cap et d’avoir une incidence mesurable pour les personnes aux prises avec la maladie mentale ainsi que leur famille et leurs fournisseurs de soins. La vaccination demeure le moyen le plus efficace de réduire le risque de contracter la COVID-19. La CSMC s’engage à assurer la santé et la sécurité de ses employés en milieu de travail. Ainsi, la CSMC exige une preuve de vaccination pour tous ses employés, à moins d’exemption prévue par la loi.  

APERÇU DU POSTE

Ce poste est basé à Ottawa, en Ontario, mais la possibilité de travailler temporairement à domicile peut être envisagée.

Relevant de la gestionnaire, Programmes de prévention et de promotion, l’analyste des politiques et de la recherche, Initiatives de prévention et de promotion assurera la coordination, la gestion et l’analyse de la recherche principalement dans ce domaine, mais collaborera également avec d’autres départements au sein de la CSMC. Le département de la prévention et de la promotion soutient une série de projets et d’activités liés à la prévention du suicide et à la promotion de la vie. La CSMC est à la recherche d’une personne hautement motivée pour contribuer à ses initiatives internes et externes de politique et de recherche sur un éventail de sujets liés à la santé mentale et à la maladie mentale dans divers contextes, notamment la prévention du suicide et la promotion de la vie. L’analyste des politiques et de la recherche effectuera des recherches contextuelles et rédigera des notes stratégiques, des rapports et des présentations à l’intention de la direction de la CSMC et de publics externes. Dans le cadre de ses recherches et analyses des données probantes publiées, des points de vue des partenaires et des tendances politiques sur les scènes fédérale, provinciale-territoriale et internationale, l’analyste devra synthétiser les tendances actuelles en matière de politique et de données en ce qui concerne la prévention du suicide, la santé mentale et d’autres domaines connexes. L’analyste des politiques et des recherches travaillera en collaboration avec d’autres équipes de la Commission ainsi que de nombreux partenaires externes pour faire en sorte que tous les membres de la Commission soient familiers avec les perspectives des partenaires et les politiques et programmes en santé mentale du gouvernement. Il devra également contribuer à l’élaboration et à la production d’outils d’échange de connaissances et de matériel lié aux politiques.

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

  • Recenser et analyser les pratiques exemplaires et les politiques émergentes à l’échelle nationale et internationale dans le domaine de la prévention du suicide et de la promotion de la vie, et demeurer informé de celles-ci.
  • Réaliser des recherches sur des domaines stratégiques ou thématiques, particulièrement en ce qui concerne la prévention du suicide et la promotion de la vie.
  • Animer des réunions et des groupes de travail qui participent à la compilation et à la synthèse d’activités liées aux politiques partout au Canada, au besoin.
  • Diriger l’élaboration de notes d’information, d’articles, de rapports, de présentations ou contribuer à celle-ci, et créer des produits d’échange de connaissances dans le cadre du travail stratégique fondamental de prévention du suicide et de promotion de la vie de la CSMC, en consultation avec l’équipe de prévention et de promotion et d’autres équipes de la CSMC.
  • Participer à la diffusion de l’information, principalement en appui aux activités de prévention du suicide.
  • Aider à l’élaboration des indicateurs de mesure de rendement et contribuer à l’évaluation.
  • Gérer les projets de recherche sous sa responsabilité dans les domaines de la prévention du suicide et la promotion de la vie.
  • Consulter des intervenants externes pour établir des relations, favoriser les partenariats, participer à la conception des livrables de projets, comprendre les différents points de vue et repérer d’importants documents relatifs aux politiques, comme les rapports, données et études universitaires.
  • Élaborer des cadres conceptuels et des outils de consensus pour faciliter la prise de décisions.
  • Présenter des exposés sur les politiques, les programmes et les travaux de transfert de connaissances de la CSMC à une série d’intervenants.
  • Effectuer d’autres tâches, au besoin.

  COMPÉTENCES ET EXPÉRIENCE

  • Connaissance des politiques, programmes et (ou) pratiques en matière de santé mentale et de dépendances.
  • Solides compétences de synthèse et d’analyse de recherches quantitatives et qualitatives.
  • Connaissances pratiques et fondamentales approfondies et expérience dans l’évaluation de programmes.
  • Capacité de comprendre des statistiques et d’interpréter des résultats ainsi que d’évaluer la qualité de recherches et de formuler des recommandations.
  • Capacité de planifier, de gérer et de livrer des projets complexes.
  • Forte capacité de synthétiser un grand volume d’information dans des résumés informatifs.
  • Excellentes aptitudes rédactionnelles.
  • Solides capacités d’organisation, compétences en gestion de projets et habiletés interpersonnelles.
  • Excellentes compétences en planification et en gestion du temps, et capacité à accomplir plusieurs tâches simultanément, ainsi qu’à produire et à coordonner des projets dont les échéances sont serrées.
  • Grande motivation pour le travail d’équipe.
  • Capacité démontrée d’assimiler rapidement de l’information nouvelle et capacité de demeurer à jour en mettant à niveau ses compétences.
  • Expérience avérée de la gestion de priorités conflictuelles dans un environnement complexe.
  • Capacité de travailler dans un environnement où la pression est élevée et les délais serrés.
  • Capacité d’agir de façon professionnelle avec des contacts internes et externes.
  • Capacité de repérer les risques et de proposer des stratégies d’atténuation des risques.
  • Intégrité, bon jugement et approche honnête et éthique.

  QUALIFICATIONS

  • Baccalauréat en sciences sociales ou en sciences de la santé, ou une combinaison d’expérience connexe et d’un diplôme de premier cycle.
  • Au moins deux années d’expérience liée aux programmes ou aux politiques de santé mentale, à la promotion de la santé, à l’épidémiologie, aux statistiques, aux politiques de santé ou sociales, ou à la recherche (atout considérable).
  • Expérience de travail avec un éventail d’intervenants dans le but de favoriser des relations collaboratives et d’atteindre des objectifs communs.
  • Expérience à donner des présentations et à animer des séances de groupe, de travail d’équipe et de perfectionnement; antécédents de relations de travail harmonieuses à plusieurs niveaux.
  • La maîtrise de l’anglais est impérative et la connaissance du français (parlé et écrit) constitue un atout majeur.

  COMPÉTENCES Valeurs et éthique Respect de la diversité Apprentissage continu Gestion des résultats Travail d’équipe et coopération Communication orale et écrite Santé, sécurité et bien-être (physiques et psychologiques)  

EXIGENCES PHYSIQUES ET COGNITIVES

  • Temps moyen consacré aux réunions
  • Exigences visuelles soutenues (5 à 7 heures et plus) en raison du travail à l’ordinateur
  • Périodes prolongées passées en position assise (travail à l’ordinateur, réunions, etc., 5 heures et plus)
  • Capacité élevée d’accomplir plusieurs tâches à la fois et de porter efficacement attention à de nombreuses tâches et responsabilités en même temps
  • Haut degré de concentration requis
  • Grand souci du détail
  • Faibles exigences de déplacements (jusqu’à 5 % du temps, parfois plus) et de prolonger la journée de travail au-delà de 7,5 heures
  • Exigences élevées en matière d’analyse et d’interprétation
  • Doit être en mesure de travailler virtuellement ou dans un milieu à aires ouvertes
  • Doit être en mesure de travailler efficacement à domicile, temporairement ou au besoin, notamment en disposant d’un accès Internet fiable et d’un environnement de travail (bureau, chaise, etc.). Veuillez noter que la CSMC ne rembourse pas les frais liés à Internet, aux services publics ou à d’autres dépenses comme les bureaux et les chaises.

  EXIGENCES PSYCHOLOGIQUES

  • Exigences continuellement axées sur les échéanciers
  • Niveau moyen d’exposition au stress découlant d’interactions complexes, des relations avec les intervenants et des exigences en matière de rendement
  • Exigence moyenne de concentration pendant des périodes prolongées, afin de maximiser la mobilisation des intervenants, d’effectuer une analyse stratégique de la situation, d’interpréter les données et de réduire les erreurs
  • Capacité d’organiser efficacement son travail et d’établir ses priorités
  • Intelligence émotionnelle de niveau moyen à élevé nécessaire pour établir et maintenir de bonnes relations, communiquer efficacement, influencer et inspirer les autres, bien travailler en équipe et gérer les conflits
  • Capacité d’adaptation aux priorités qui peuvent changer rapidement
  • Capacité d’adaptation au changement (organisationnel et environnemental)
  • Les buts et les objectifs de rendement sont établis une fois l’an et revus régulièrement.

  À titre d’organisation pancanadienne engagée sur la voie de la réconciliation, la CSMC encourage les personnes s’identifiant comme Autochtones (membres des Premières Nations, Inuits et Métis) à présenter leur candidature. La CSMC s’engage à promouvoir la diversité et le bien-être en milieu de travail. Ainsi, elle invite les gens d’origines diverses comme les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, les minorités visibles ainsi que les personnes ayant des antécédents de maladies ou de problèmes associés à la santé mentale à présenter leur candidature. La Commission de la santé mentale du Canada encourage également les personnes ayant une incapacité à présenter leur candidature.

Des mesures d’adaptation sont disponibles à toutes les étapes du processus de sélection pour les candidats qui en font la demande. Des formats et des supports de communication accessibles sont offerts aux candidats qui en font la demande par courriel aux ressources humaines à l’adresse [email protected]. En période de télétravail, la CSMC ne sera pas responsable de rembourser les coûts de connexion Internet et les autres dépenses liées au travail à domicile, notamment les fournitures, le mobilier et l’équipement requis pour travailler à partir de la maison.

Présentez une demande d’emploi pour ce poste sur notre site Web : http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/la-commission/recrutement

 Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature; cependant, nous ne communiquerons qu’avec les candidates et les candidats retenus pour une entrevue.

More Information

Job Location

  • This job has expired!